Quand le couvercle saute !

La réalité familiale d’aujourd’hui n’est pas toujours évidente. Les horaires sont chargés, les budgets sont serrés, les standards de performance sont élevés et j’en passe. Il nous arrive tous de vivre des périodes de stress et de fatigue avec lesquelles nous parvenons plus ou moins à gérer nos actions et nos émotions. Nous sommes tous des humains !

Sauf que, lorsque le couvercle de la marmite saute et que survient une perte de contrôle totale, les effets peuvent être dramatiques… Qui n’a pas entendu parler des derniers cas de maltraitance envers des enfants ou un conjoint ? De ces parents qui, par perte de moyens, jettent leurs dévolus sur leurs proches ?

Les spécialistes disent que personne n’est à l’abri de vivre une telle perte de contrôle. De là l’importance de demeurer à l’affût et de ne jamais hésiter à demander de l’aide lorsque le stress et la fatigue deviennent trop intenses. Être en mesure de décoder les premiers indices de surmenage peut permettre d’éviter le pire : insomnie, perte d’appétit, dévalorisation de soi, maux de tête et de ventre, perte de motivation…

Gardons également l’oeil ouvert et soyons à l’écoute des signes que nos proches nous envoient afin d’éviter de telles tragédies.

Je dédie donc ce texte à tous ceux et celles qui ont vécus d’atroces moments, allant parfois jusqu’à en perdre la vie, au nom du mal de vivre…

 

 

Voici un texte intéressant traitant de la nouvelle génération «sous pression »:

http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2011/10/20111019-165610.html

Publicités

Ode à la barbe à papa !

Ode à la barbe à papa ou plutôt à ce qui se cache derrière celle-ci… Le papa !

Toi, le papa, qui ne sait trop quelle place prendre auprès de ce petit noyau qui s’est formé entre bébé et maman dès le début de la grossesse.

Toi, le papa, qui observe le monde qui entoure l’enfant : les visites chez le médecin, la garderie, l’école et qui ne sent pas qu’il a sa place.

Toi, le papa, qui adore ses petits mousses mais qui ne sait pas toujours comment le leur démontrer.

Je te dis : Prends la place qui te revient et profite des moments précieux qui passeront si vite. Tes enfants ont besoin de toi et veulent t’avoir près d’eux, autant que maman.

Lorsque je te vois dans la piscine, au cours de natation, au spectacle de fin d’année ou à la réunion de début d’année scolaire, je me dis que tu es chanceux de t’offrir ce beau cadeau et qu’un jour, tes enfants te diront :  «Merci papa d’amour ! »

Saviez-vous qu’une récente étude montréalaise* démontrait que la présence du père dans l’éducation de l’enfant favoriserait davantage le développement du sentiment de confiance et d’assurance tout en imposant un plus grand respect des limites et des règles établies ? Alors chers papas, votre implication auprès de vos petits est primordiale ! Faites-vous plaisir et prenez la place qui vous revient, c’est toute la famille qui en bénéficiera !

* http://www.naitreetgrandir.net/fr/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=20100420-role-pere